Ro6gnol gazouillis en vrac

20mai/120

Publicité mensongère : Les marchands du temple sermonnés

Tout est bon pour faire vendre.
Parler d'éthique dans le monde insensé de la consommation c'est passer pour un dangereux anarchiste, au mieux un débile léger.

Il devient de plus en plus difficile de faire ses courses en toute connaissance de cause.
Un pack de jus de fruit  avec marqué en gros "BIO" est attirant ; une fois entré à la maison on se rend compte que le gout est fade. Normal, il était marqué en tout petit "Nectar", ce qui signifie que dans un litre de jus de fruit il se trouve en réalité un quart de flotte.

De plus en plus de produits vantent les bienfaits qu'ils sont censé apportés.
Or on cherche une fois de plus à tromper les consommateurs.
«  bon pour les dents », « aide à lutter contre l'insomnie», ou même « le geste santé du matin » sont autant de messages qui perturbent notre décision. On leur à même trouvé un nom : les "aligaments" , mélange entre médicaments et alimentation.
Cette fois ci la Commission européenne a décider d'interdit d'afficher des allégations de santé sur les emballages ( sauf quelques exceptions ). Cela devrait limiter les affirmations destinées à tromper le consommateur.

Mais dans cette lutte entre l'épée des vendeurs de soupe et le bouclier du consommateur, j'ai bien peur que le bouclier soit un peu  lent à se mettre en place ...

Share Button
Remplis sous: blog Aucun commentaire