Ro6gnol gazouillis en vrac

30Nov/110

Quoi après le capitalisme sauvage ?

Hier soir un film sur Louis XVI m'a apporté un éclairage très différent de ce que les livres scolaires m'avaient appris.
Il semblerait que la révolution Française était loin d'être un mouvement spontané causé par la famine et le désir de liberté.
En réalité le peuple était écrasé par l’impôt et la zizanie régnait au plus hauts sommets du royaume.
Le roi était entouré par un système complexe dans lequel les aristocrates trouvaient mille moyens de ne pas payer l’impôt et concentraient toutes les richesses du pays.
Cette cour, aveugle et sclérosée, empêcha toute réforme visant à améliorer les finances du pays et causa la perte du roi.
On peut probablement s'en réjouir, mais rien ne dit qu'une réforme "douce" n'aurait pas eu de meilleurs effets sur l'histoire que toutes ces têtes coupées...

Aujourd'hui 1% de la population détient 40% des richesses.
On privatise les richesses et on nationalise les dettes.
Personne ne sait comment fonctionnent les marchés, ni comment remettre en marche cette énorme machine.
Des traders avouent rêver d'un crack boursier et on ne comprend pas à qui profite le crime.
On a l'impression qu'il y a une certaine partie de la population qui concentre un maximum de richesses et de pouvoirs et que celle-ci ne sait pas jusqu’où elle "peut aller trop loin".
"Les grands décideurs vivent dans un cénacle, entouré de gens qui pensent comme eux, tout à fait déconnectés de la réalité. Ils lisent les papiers qu’ils écrivent les uns les autres." ( Paul Jorion )

Mais qui sait comment redresser la situation sans tout casser ? N'est il pas trop tard ? Quelles sont les alternatives ?

Le premier pas consiste déjà à s'informer.
Paul Jorion est un des rares économistes à avoir anticipé la crise des subprimes américains de 2007 et le risque de récession mondiale qui en a résulté.

A lire donc :
http://www.rue89.com/rue89-eco/2011/11/30/paul-jorion-le-prophete-contre-les-sceptiques-de-france-culture-227072

et

http://www.telerama.fr/idees/paul-jorion-pire-qu-une-crise-economique-c-est-une-crise-de-civilisation,35224.php

et enfin :
http://contreinfo.info/

Share Button
28Nov/110

L’open data d’ouvre aux décideurs

Est-il normal de ne pas disposer des données librement des données que nous finançons ?
Dans l'article http://ro6gnol.com/2011/09/viva-lopen-data/ je parlais de l'open data.

L'idée fait son chemin.

47% des décideurs déclarent connaitre les principes de l'Open Data.
A lire sur http://www.bva.fr/fr/actualites/divers/l_open_data_enjeux_opportunites.html

Update du 10 décembre :
L'état s'ouvre à l'open-data ! A voir sur www.data.gouv.fr

Share Button